Covid-19: les autorités sanitaires US classent le Maroc parmi les pays à faible risque

Covid-19: les autorités sanitaires des États-Unis adoptent la carte complète du Maroc et le classent parmi les pays à faible risque




L’agence fédérale des États-Unis Centers for Disease Control and Prevention (CDC) vient d’actualiser ses recommandations concernant les voyages internationaux des citoyens américains. Le Maroc, représenté dans son intégralité avec ses provinces sahariennes, présente selon cette agence, le plus faible risque de contaminations au Covid-19.




Le Maroc est un pays à « faible niveau de contamination au coronavirus », annonce l’agence fédérale Centers for Disease Control and Prevention (CDC), qui vient d’actualiser ses recommandations pour les voyages internationaux. Le Royaume y est classé parmi une liste de 55 pays et territoires à faibles risques de contamination, comme l’Australie, la Chine, le Sénégal, ou encore Israël.

Fait notable: la carte du Royaume du Maroc y est représentée, une fois de plus, au complet, avec ses provinces du Sud, dans ce document officiel d’une agence fédérale des Etats-Unis, qui avaient annoncé le 10 décembre 2020 leur reconnaissance de la souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara.




Concernant les précautions à prendre par les ressortissants américains désireux de se rendre au Maroc, L’agence fédérale des États-Unis Centers for Disease Control and Prevention souligne que les voyageurs doivent s’assurer d’être complètement vaccinés.

Aucune autre restriction particulière n’est fixée. «Les voyageurs doivent suivre les recommandations des autorités marocaines, notamment porter un masque et respecter les mesures de distanciation», se contente de préciser l’agence fédérale. En revanche, pour l’Algérie voisine, CDC est catégorique: «Avoid travel to Algeria», prévient ce site, consulté par les citoyens américains désireux de voyager hors de leur pays.




L’Algérie apparaît en gris sur la carte qui a été publiée par l’agence fédérale des États-Unis Centers for Disease Control and Prevention, et figure en réalité dans une catégorie à part, celle des «Unknowns», («Données inconnues»), aux côtés de pays qui sont réputés pour être isolés et pour être peu transparents sur la communication de leurs statistiques officielles, comme l’Afghanistan, le Soudan, le Tadjikistan, et certaines îles du Pacifique.

«Parce que la situation actuelle en Algérie est inconnue, même les voyageurs entièrement vaccinés peuvent être à risque de contracter et de propager des variantes du nouveau coronavirus Covid-19», recommande l’agence fédérale.