Covid-19: pour les États-Unis, le Maroc est une destination à faible risque de contamination

Covid-19 : Les États-Unis considèrent le Maroc comme destination à faible risque de contamination




Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, organe du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis rassemblant les agences fédérales en matière de santé publique, a mis à jour ses recommandations concernant les déplacements à l’international.




Dans cette période de crise de Covid-19, une page dédiée rassemble l’ensemble des États et territoires du monde et les classe dans différentes catégories relatives aux risques de contaminations encourus par la propagation du virus. 

Le Maroc se trouve dans la liste des bons élèves et se voit assurer une place dans le groupe des États à faible risque aux côtés de 55 territoires et dépendances.

L’agence américaine préconise de s’assurer que les vaccinations en matière de Covid-19 sont à jour, sans imposer aucune restriction particulière pour les citoyens américains souhaitant voyager dans le royaume du Maroc.




De plus, un test reste est recommandé trois à cinq jours après le retour en Amérique.

Les personnes n’étant pas vaccinées doivent, quant à elles, présenter un test négatif avant de voyager vers le Maroc et se mettre en quarantaine 7 jours si le test est négatif au retour, ou 10 jours si le test n’a pas été effectué, détaille-t-on.

À rappeler que la France impose des restrictions sur les voyageurs en provenance du royaume du Maroc, à partir de ce mercredi et classe le royaume du Maroc dans une liste de pays avec une «circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants».