MRE: l’Espagne perdrait plus d’1,15 milliard d’euros après l’annulation de Marhaba 2021

MRE : l’Espagne perdrait plus d’un 1,15 milliard d’euros après l’annulation de Marhaba 2021




L’exclusion de l’Espagne de l’opération annuelle Marhaba 2021 fait perdre d’énormes profits aux entreprises espagnoles. Elles appellent leurs responsables politiques à faire pression sur le royaume du Maroc. Les pertes seraient colossales si le royaume du Maroc ne revient pas sur sa décision. Le quotidien espagnol La Razon estime ces pertes à plus de 1,15 milliard d’euros (12 milliards de dirhams), que les Marocains venus des quatre coins de l’Europe déboursent en billets de bateau, en essence, pour s’héberger, pour la nourriture, des vêtements, etc.




Une exclusion qui implique de lourdes conséquences économiques. « Le roi Mohammed VI a porté un coup dur aux entreprises espagnoles avec des pertes estimées à plus de 500 millions d’euros juste pour la vente de billets, surtout pour la région de Cadix où le chômage frappe de plein fouet 25 % de la population », écrit El Mundo dans un billet d’opinion.

Un manque à gagner énorme pour les ports espagnols traditionnellement mis à contribution dans le cadre de l’opération Marhaba, une opération annuelle qui marque le retour de près de 3 millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc pour y passer les vacances d’été.




Selon Macarena Olona, membre du Congrès des députés d’Espagne, cette exclusion des ports espagnols de l’opération annuelle Marhaba par le royaume du Maroc produira un impact négatif sur l’activité de l’ensemble des compagnies maritimes espagnoles. « Rien qu’à Motril, cela représente une perte de 20 millions d’euros.

C’est une activité qui a un grand impact économique (négatif) pour cette ville. Cette exclusion affectera les ports d’Algésiras, de Tarifa, de Malaga, de Motril, d’Almeria, d’Alicante, de Ceuta et Melilla Tragique ! », écrit-elle sur le réseau social Twitter.