Le Maroc exclut l’Espagne et l’Allemagne d’une réunion avec des ambassadeurs étrangers

Le Maroc exclut l’Espagne et l’Allemagne d’une réunion avec des ambassadeurs étrangers




Le gouvernement marocain n’a pas invité les ambassadeurs de l’Espagne et de l’Allamagne à la réunion tenue mercredi 15 juin avec les ambassadeurs étrangers accrédités au Maroc.

En cause, la tension diplomatique avec les deux pays sur la question du Sahara. La rencontre tenue mercredi à Rabat entre Chakib Benmoussa, le président de la Commission spéciale sur le modèle de développement au Maroc (CSMD), et les ambassadeurs accrédités au Maroc, s’est déroulée en l’absence des ambassadeurs espagnol et allemand.




Ces derniers n’ont pas reçu d’invitation officielle du ministère des Affaires étrangères pour assister à cette réunion destinée à présenter aux ambassadeurs étrangers les nouvelles options stratégiques du Maroc.

Le Maroc a donc exclu les ambassadeurs espagnol et allemand en raison de la crise diplomatique ouverte avec ces deux pays européens sur la question du Sahara, croit savoir la même source qui précise que le  royaume du Maroc a tenté en vain d’obtenir le soutien des pays européens dans le conflit au Sahara.




Le royaume du Maroc n’a cessé de les inviter à suivre l’exemple des États-Unis sous l’ancien président Donald Trump et sous l’actuel président Joe Biden qui ont reconnu la marocanité du Sahara.

Dans un communiqué publié récemment, l’ambassade d’Allemagne au Maroc a informé ses ressortissants qu’en raison de la suspension unilatérale par le Maroc depuis le 1ᵉʳ mars 2021, de la coopération avec l’ambassade et les institutions allemandes, les services consulaires seront fournis dans une mesure très limitée.