Le Roi Mohammed VI félicite Antonio Guterres

Le Roi Mohammed VI félicite Antonio Guterres à l’occasion de sa reconduction au poste de secrétaire général de l’ONU




Le roi Mohammed VI a adressé un message de vœux et de félicitations à Antonio Guterres à l’occasion de sa reconduction au poste de secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Antonio Guterres





Dans ce message, le Roi exprime à Antonio Guterres ses félicitations et ses vœux les meilleurs de succès dans l’exercice de ses hautes fonctions.

« Ce second mandat constitue, de la part des Etats membres, une reconnaissance unanime pour votre leadership et votre dévouement aux causes de l’Humanité que vous avez portés avec une abnégation et un engagement exemplaires », souligne le Souverain.

Le roi Mohammed VI écrit que « le Royaume du Maroc y voit également le fruit des réformes audacieuses que vous menez inlassablement depuis quatre ans dans les principaux champs d’action de l’ONU: l’Initiative Action pour le Maintien de la Paix, la réorganisation du Secrétariat, la réforme de l’architecture de paix et de sécurité des Nations Unies, la lutte contre les discours de haine et la mise en place de procédures budgétaires visant à assurer la durabilité financière de l’Organisation ».




Le Souverain a saisi cette occasion pour rendre un hommage appuyé aux efforts importants qu’Antonio Guterres a fournis depuis le déclenchement de la pandémie de la Covid-19 qui a constitué un véritable test pour la résilience de l’ONU et du système multilatéral.

« Pour votre second mandat, Je tiens à vous assurer du soutien plein et agissant du Royaume qui continuera à jouer le rôle actif qui est le sien aux niveaux régional et international en faveur de la paix, du développement et du dialogue entre les cultures et les civilisations », écrit le Roi dans ce message.

Le Souverain y affirme aussi que le Royaume ne ménagera aucun effort pour soutenir le Secrétaire général de l’ONU dans la mise en œuvre des réformes et des chantiers prioritaires et contribuer à l’avènement d’un multilatéralisme plus volontariste et efficace, au service des valeurs de liberté, de justice, de solidarité, de tolérance et de coexistence entre les peuples.