Ceuta: appel à suspendre l’aide alimentaire apportée par les habitants aux Marocains

Ceuta : Appel à suspendre l’aide alimentaire apportée par les habitants aux Marocains




Alors qu’elle a clairement appelé, tout comme le gouvernement local, au retour des mineurs non accompagnés arrivés dans l’enclave espagnole en mai dernier, la déléguée du gouvernement à Ceuta a demandé ce mardi la suspension des aides destinées aux migrants marocains qui sont toujours présents la ville.




Dans une déclaration reprise par El Faro de Ceuta, c a ainsi lancé un appel concernant les denrées alimentaires distribuées par les ONG et les habitants. «Je suis fière de voir que notre ville est, une fois de plus, solidaire. Je remercie tout le monde», a-t-elle déclaré.

«Mais je veux vous rappeler que vos actions poussent ces jeunes à rester aux portes des supermarchés, des restaurants, etc., à chercher de l’aide», dénonce-t-elle. Dans ce sens, la déléguée du gouvernement à Ceuta a demandé à toute personne disposée à aider avec de la nourriture ou des vêtements de «se rendre à la Croix-Rouge, à la Lune Blanche, à Caritas, qui sont les entités chargées de canaliser cette aide.




Et ceci de manière logique et organisée». «Nous vivons une situation difficile, je partage la crainte de nombreux citoyens mais je peux vous assurer que nous ne cesserons de travailler pour revenir à la normalité et pour rétablir la tranquillité dans nos rues. Ce n’est pas un défi facile.

Je demande de la patience et de la compréhension.» Par ailleurs, la délégation gouvernementale à Ceuta a indiqué que le nombre de migrants marocains dans la ville et qui ne sont pas hébergés, reste imprécis, tablant sur 3 000, dont 1 200 mineurs. «Comme des milliers de personnes l’ont déjà fait, l’objectif prioritaire est que tout le monde rentre au royaume du Maroc au plus vite», a précisé Savadora Mateos.