Maroc: la reprise de l’activité économique se renforce

La reprise de l’activité économique se renforce




Selon les dernières statistiques de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), la reprise de l’activité économique se renforce.




Le redressement de l’économie nationale est en cours, confirme Les Inspirations Eco.

Le quotidien, qui revient sur les dernières statistiques de la DEPF sur la conjoncture économique, indique que les signes de la reprise sont à la faveur des avancées enregistrées en matière de vaccination contre la pandémie et son corollaire qui est l’assouplissement significatif des mesures de restriction à la mobilité, au niveau national et international.

«La reprise de l’activité dans plusieurs secteurs entraînerait dans son sillage le redémarrage des programmes d’investissement-emploi et le regain de vigueur des échanges mondiaux de biens et services», explique la DEPF.




On apprend qu’outre les résultats de la saison agricole, le déploiement accéléré de la campagne nationale de vaccination a rendu possible pour les pouvoirs publics de procéder à des actions d’assouplissement plus prononcées, profitant particulièrement à certains secteurs vitaux, comme le tourisme et le transport.

Pour Les Inspirations Eco, de telles mesures viendraient conforter et amplifier les retombées attendues des mesures de relance de l’activité initiées précédemment.

Le quotidien ajoute que le nouveau modèle de développement porte une nouvelle ambition et des aspirations fortes pour un positionnement favorable du Maroc dans un monde Post-Covid.




On note aussi que plusieurs secteurs reprennent du poil de la bête. La DEPF fait ainsi remarquer que le redressement de l’activité économique est perceptible notamment au niveau des secteurs des mines, du BTP, de l’énergie électrique et de certaines branches du secteur industriel.

Au sujet du tourisme, les analystes de la DEPF estiment que la reprise s’annonce positive, comme en témoigne la vigueur des flux de réservations hôtelières des touristes nationaux et étrangers suite à l’assouplissement des mesures sanitaires et la reprise des vols depuis et vers le Maroc.

Pour le secteur primaire, on note que la production céréalière est estimée à 98 millions de quintaux.




Et l’activité du secteur de la pêche côtière et artisanale est en amélioration. Ceci au titre de la campagne agricole 2020-2021.

Pour le secteur secondaire, apprend-on, la reprise se maintient au niveau des secteurs extractifs, de l’énergie électrique, du secteur économique du bâtiment et des travaux publics, et industriel, en phase avec la consolidation du taux d’utilisation des capacités de production et le bon comportement des exportations du secteur.

Au niveau de la demande intérieure, les voyants montrent aussi un regain car la consommation des ménages reprend de la vigueur. De même, le déficit commercial s’allège, constate Les Inspirations Eco.