Predator Oil & Gas a redémarré le forage de puits à Guercif

Predator Oil & Gas a redémarré le forage de puits à Guercif




La société britannique Predator Oil & Gas a annoncé la relance des opérations de forages sur son projet Guercif I à IV, dans l’est du Maroc. Une décision motivée par l’assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et l’ouverture des frontières.




Suspendue en avril 2020, cette campagne de forage reprise dimanche, est prévue pour durer 20 jours conformément au calendrier de 2019 indique un communiqué de la société.

Le document précise que les réservoirs potentiellement existants dans la perspective de Moulouya ont le potentiel de générer une bonne productibilité de puits sans aucune stimulation.

Paul Griffiths, PDG de Predator Oil & Gas ajoute que l’infrastructure de forage est prête et que le programme vise initialement à forer un prospect sur le puits Moulouya-1 qui atteindra une profondeur de 2 000 m.




Le puits est situé sur un trend à partir duquel la société SDX Energy a découvert plusieurs gisements dans la région. Pour rappel, le projet Guercif couvre une zone de 7 269 km² et se situe à environ 250 km à l’est du bassin de Gharb.

Predator Oil & Gas détient 75% du projet Guercif et opère dans une joint-venture avec l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM) qui y contrôle les 25% restants.

«Nous sommes ravis d’avoir terminé la mobilisation de l’appareil de forage, son installation et d’avoir lancé le forage du puits MOU-1 en toute sécurité et dans le respect total du calendrier pré forage.




Nous sommes très reconnaissants envers les nombreuses personnes au sein de la société et en particulier celles sous contrat avec la société qui ont travaillé ensemble comme une équipe pour exécuter le lancement du programme de forages.

Nous sommes également reconnaissants du soutien indéfectible que nous a apporté notre partenaire ONHYM pour faciliter le début des opérations», a commenté le PDG de Predator Oil & Gas, Paul Griffiths.

Au final, le gaz des permis de Guercif pourrait servir à long terme à alimenter un autre projet de Predator qui est d’installer une usine de liquéfaction.