Maroc: plus de 50% des demandeurs d’asile sont Syriens

Plus de la moitié des demandeurs d’asile au Maroc sont Syriens




Plus d’un réfugié sur deux soit (54,4 %) est d’origine syrienne selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui a réalisé au cours du premier trimestre une enquête sur la migration forcée au Maroc.




Selon le document, les Syriens arrivent en tête, devant les Yéménites qui représentent 12,3 % du total, les Centrafricains (9,9 %) et les Ivoiriens (4,5 %) révèle le HCP qui précise que l’enquête a couvert un échantillon de 3 000 migrants répartis en 2 200 migrants régularisés ou en situation irrégulière et 800 réfugiés ou demandeurs d’asile.

Sur l’ensemble des migrants régularisés ou en situation irrégulière, 16,7 % sont originaires de la Côte d’Ivoire, 15,9 % du Sénégal, 13,2 % de la Guinée, 10,1 % de la République Démocratique du Congo, 8,7 % du Cameroun, 4,9 % du Mali, 2,3 % de la République de Centrafrique et 15,1 % d’autres pays africains, souligne également l’enquête.

Selon les données recueillies, la majorité des migrants (84,9 %) ont quitté leurs pays d’origine à partir de l’année 2010 (82 % parmi les hommes et 89,3 % parmi les femmes) contre 15,1 % avant 2010.