SDX Energy suspend temporairement son programme de forage au Maroc

Exploration gazière: SDX Energy annonce la suspension temporaire de son programme de forage au royaume du Maroc




La société britannique d’exploration pétrolière et gazière, SDX Energy, a annoncé ce lundi 28 juin 2021 avoir momentanément suspendu son programme de forage au royaume du Maroc. Les travaux reprendront en septembre ou en octobre prochains.




La compagnie britannique, dont le siège est basé à Londres, prévoit de forer jusqu’à cinq puits cette année, rapporte Energy Voice, une plate-forme d’information print et numérique spécialisée en énergie.

« Les puits OYF-3, KSR-17 et KSR-18 au Maroc ont tous été des succès commerciaux, et OYF-3 et KSR-17 sont déjà connectés et produisent dans notre infrastructure.

Nous nous attendons à ce que le KSR-18 soit testé et connecté dans les deux prochaines semaines », a déclaré Mark Reid, PDG de SDX.

Mark Reid a déclaré que ces puits sont dotés de réserves brutes de 1,5 à 1,6 milliard de pieds cubes de gaz. « Cela permettra à notre entreprise de livrer du gaz aux clients conformément aux exigences contractuelles », a-t-il précisé.




Ceci tout en signalant que SDX a commencé ses activités de forage de puits en mai 2021, soit un retard d’exécution de trente jours en raison de la pandémie.

Au premier trimestre 2021, SDX a foré le puits LMS-2 au Maroc, mais celui-ci avait une faible perméabilité.

Par conséquent, la société a choisi de ne pas tester le puits et a choisi de renoncer à sa licence, a-t-il ajouté.

Au royaume du Maroc, SDX détient une participation directe de 75% dans la concession Sebou, située au bassin du Gharb.

Ces actifs gaziers producteurs se caractérisent par des coûts d’exploitation exceptionnellement bas et des contrats de gaz à prix fixe.