(Vidéo) Casablanca: réouverture lundi 5 juillet de la gare routière de Oulad Ziane

(Vidéo) Casablanca: réouverture demain, lundi 5 juillet, de la gare routière de Oulad Ziane




Après plus d’une année de fermeture due aux mesures préventives pour faire face à la propagation de la pandémie de la Covid-19, la gare routière de Oulad Ziane rouvre ses portes dès demain, lundi 5 juillet 2021.




La réouverture de la plus grande gare routière du royaume du Maroc a été décidée.

Ceci à l’issue d’une réunion tenue en présence du gouverneur de la préfecture d’El Fida Mers Sultan, du représentant de la Commune de Casablanca en la personne de Mohamed Bourrahim, adjoint au maire en charge de la mobilité et du transport, des représentants des ministères du transport et de la santé, ainsi que des services de police et des professionnels du transport.

Toutes les mesures de prévention contre le Covid-19 recommandées par le Comité scientifique seront respectées.




Notamment les règles d’hygiène générale, le nettoyage, la distanciation physique ou encore le port des masques, indique un communiqué du conseil de la commune de Casablanca.

Il sera également procédé au nettoyage et à la sécurisation des locaux 24h/24h et 7/7. L’accès à la gare routière ne sera par ailleurs ouvert qu’aux seuls voyageurs munis de leurs tickets, ajoute-t-on.

L’ouverture des portes de la gare routière se fera à 4h30 du matin et la fermeture à 23h00, conformément à la décision du gouvernement instaurant le couvre-feu à partir de cette heure.




De même, une campagne de sensibilisation auprès des voyageurs sera incessamment lancée pour les inciter à respecter les mesures de prévention, poursuit la même source.

Installée sur plus de 4 hectares, la gare routière de Oulad Ziane accueille jusqu’à 20.000 voyageurs par jour et plus de 800 autocars y transitent quotidiennement.

Elle compte en plus des guichets et des quais, un arrondissement de police, une administration communale, des locaux commerciaux, une pharmacie, une station-service, huit blocs sanitaires, ainsi qu’une régie destinée à percevoir les produits de la gare routière.