L’Iran entraine et arme le groupe séparatiste armé Polisario

Le soutien militaire de l’Iran au groupe séparatiste armé Polisario confirmé




Des informations font état de ce que l’Iran apporte un soutien militaire au front du Polisario. Avec l’aide du Hezbollah libanais, il entraîne les miliciens du mouvement indépendantiste sur le territoire algérien.




L’Iran aurait non seulement mis des armes à la disposition des milices armées du Polisario mais aurait aussi mandaté le Hezbollah libanais afin d’entraîner les miliciens du mouvement indépendantiste dans des camps établis sur le territoire algérien, rapporte Der Tagesspiegel.

Stephan-Andreas Casdorff, auteur de l’article confirme les velléités des mollahs d’étendre leur influence en Afrique.

Depuis des années, les relations entre le royaume du Maroc et l’Iran sont très tendues. Le royaume du Maroc accuse L’Iran d’apporter une aide logistique au Polisario et de vouloir propager le chiisme.




L’Iran est accusée de faire cela en Afrique et auprès des communautés maghrébines installées en Europe. Des accusations confirmées par le quotidien allemand. Avec l’aide du Hezbollah, « l’Iran continue de s’étendre en Afrique », affirme-t-on.

On note la présence des cellules iraniennes en République centrafricaine, au Cameroun, au Ghana, au Niger et en République démocratique du Congo.

L’Iran soutient des groupes actifs dans ces pays qui auraient pour mission de faire campagne contre les pays occidentaux et le sunnisme porté dans ces pays par le Maroc, l’Arabie Saoudite et la Turquie.