Taounate: il tue son ami pour une dette de 1000 dirhams

Taounate: il tue son ami pour une dette de 1000 dirhams




Les gendarmes de Taounate ont arrêté un individu qui a poignardé mortellement son ami dans le souk hebdomadaire de la commune d’Ain Aicha. La victime lui réclamait le remboursement de sa dette.




Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie de Taounate ont interpellé un individu qui a tué son ami lors d’une dispute au sujet d’une dette que le mis en cause n’aurait pas remboursée.

Le quotidien arabophone Assabah rapporte que l’accusé a poignardé la victime au cou dans une tente où l’on sert des sandwichs, dans le souk hebdomadaire d’Ain Aicha.

La victime, qui a beaucoup saigné, a rendu l’âme sur place. Le mis en cause a été appréhendé par les gendarmes près de la scène du crime.

Le corps de la victime a été transporté à l’hôpital Ghassani de Fès où il sera soumis à une autopsie sur ordre du procureur du roi.




Selon les premières informations de l’enquête, la victime avait prêté 1.000 dirhams à l’auteur présumé de ce crime, qui est originaire de la commune voisine d’Ouled Daoud.

Ce dernier aurait été relancé par la victime à plusieurs reprises. Des rixes ont éclaté entre les deux protagonistes, mais n’ont jamais dégénéré jusqu’au jour où ils se sont rencontrés dans le souk hebdomadaire.

Le quotidien Assabah rapporte que les deux hommes, tous deux trentenaires, se sont encore une fois disputés avant que la situation ne s’envenime.

D’une insulte à l’autre, ils en sont venus aux mains avant que le prévenu ne sorte un couteau de sa poche pour asséner un coup mortel à son «ami».




Les témoins présents, qui ont eu beau essayer de les séparer, ont tenté avec les moyens du bord de secourir la victime qui a succombé à sa blessure avant l’arrivée des secours.

Après avoir fait les constatations d’usage, les enquêteurs ont conduit l’accusé au siège de la gendarmerie.

Ce fut vraiment un jour sans fin pour les habitants de cette commune puisqu’après ce crime, un grave accident a eu lieu à quelques encablures du souk. Deux voitures roulant en sens inverse se sont télescopées, faisant 11 blessés plus au moins graves.

Selon certaines sources, un enfant de 13 ans, qui serait dans un état grave, a été transporté au centre hospitalier de Fès. Les autres blessés ont été conduits à l’hôpital provincial de Taounate.