Aéronautique: le Maroc renforce sa coopération avec l’Amérique du nord

Aéronautique: le Maroc renforce sa coopération avec l’Amérique du nord




Le Royaume du Maroc consolide sa coopération dans le secteur aéronautique avec l’Amérique du Nord, à travers la signature d’un accord de partenariat entre le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et le réseau des compétences en aéronautique aux États-Unis et au Canada.




Le Maroc renforce ses liens dans le secteur aéronautique avec l’Amérique du Nord, rapporte Les Inspirations Éco dans sa publication de ce mercredi 14 juillet.

Le journal nous apprend ainsi qu’un accord de partenariat a été récemment signé entre le ministère délégué en charge des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et le réseau des compétences en aéronautique aux Etats-Unis et au Canada, dans le but de contribuer au renforcement de l’attachement des Marocains d’Amérique du Nord à leur pays.

Notons que, dans le cadre de cet accord, le ministère s’engage à soutenir et accompagner les activités de ce réseau qui regroupe des compétences marocaines résidant aux Etats-Unis et au Canada et ayant acquis une grande expérience dans l’aviation et l’aéronautique.




Notamment l’organisation d’universités d’été pour former des étudiants et des ingénieurs marocains en aéronautique et de programmes de mobilisation d’expertise pour des projets et programmes liés à ce domaine.

Les Inspirations Éco souligne aussi que cet accord vise à favoriser l’échange entre les experts du réseau et les experts au Maroc, couronnant ainsi un travail de coordination entre le ministère et le réseau durant plusieurs semaines pour organiser une université d’été du 12 au 17 juillet à l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM).

On apprend que cette rencontre permettra aux étudiants et ingénieurs marocains de se former dans des domaines liés à l’aviation grâce aux experts de ce réseau.




Le quotidien rappelle que les résultats d’une étude réalisée en 2016 par le ministère, en collaboration avec l’Organisation de coopération et développement économique, avait révélé que près de 500.000 Marocains (17%) résidant dans les pays membres de cette organisation disposent d’un diplôme supérieur et s’activent dans des secteurs scientifiques et économiques stratégiques et vitaux.

Pour rappel, le Royaume a su s’imposer au fil des années comme un acteur crédible dans le secteur aéronautique et se veut actuellement une vitrine de compétences des ingénieurs et techniciens supérieurs marocains.

Le taux d’intégration locale est de 38%, dépassant l’objectif initial (35%) fixé dans le cadre du Plan d’accélération industrielle (PAI).