Crise avec l’Allemagne: le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide

Crise avec l’Allemagne: le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide




La question du Sahara a brouillé en mars les relations entre l’Allemagne et le Maroc. Depuis lors, le royaume a suspendu sa coopération avec les institutions allemandes d’aide au développement.




Le Maroc a suspendu ses relations avec l’Allemagne en raison des divergences de points de vue sur la question du Sahara. Cette crise entre les deux pays a conduit au « gel » de 1,4 milliard d’euros d’aide au développement destinés en grande partie à la lutte contre le Covid-19 dans le royaume, fait savoir El País.

La décision du Maroc a affecté le fonctionnement de la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ) et la Banque allemande de développement (KfW), deux institutions en charge de la mise en œuvre de la politique allemande d’aide au développement et de la coopération avec les pays partenaires comme le Maroc.




En mai, le gouvernement marocain a rappelé son ambassadeur en Allemagne pour des consultations, reprochant l’« attitude négative » des autorités allemandes au sujet du Sahara. « L’opposition allemande exprimée après la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, est un acte grave qui n’a pas été expliqué jusqu’à présent », a déclaré le ministère marocain des Affaires étrangères.

Avec la suspension début mars des relations avec l’ambassade et toutes les institutions allemandes, les citoyens allemands éprouvent des difficultés à renouveler leurs titres de séjour, une situation qui avait amené l’Allemagne à conseiller à ses ressortissants de quitter le Maroc avant l’expiration de leurs visas.