Les États-Unis, 1er importateur de produits de l’artisanat de Fès

Les États-Unis, premier importateur de produits de l’artisanat de Fès




Les États-Unis ont été, et de loin, le premier pays importateur de produits de l’artisanat de Fès au cours des dix dernières années, avec 140,755 millions de dirhams. Ils sont suivis de l’Espagne (28,929 millions de dirhams) et de la France (28,925 millions de dirhams).




L’artisanat, secteur clé de l’économie de Fès-Meknès avec près de 124 000 emplois, a subi comme tous les autres secteurs, les effets pervers de la crise sanitaire du Covid-19.

Le chiffre d’affaires de ce secteur qui nourrit des milliers de familles, a enregistré une baisse significative pour s’établir à 1,675 milliard de dirhams pendant la période de confinement, selon les données du Comité de veille économique de Fès-Meknès (CVE-FM).

Plusieurs artisans d’art et de production, estimés à 87 000, ont cessé leurs activités au cours de la période en raison de la suspension des importations des matières premières, de l’exportation des produits réalisés et de la baisse des ventes du fait de l’annulation des foires nationales et internationales.

En tout, les exportations des produits de l’artisanat de Fès ont atteint plus de 315,8 millions de dirhams entre 2011 et 2020. En 2019 et 2020, ces exportations ont connu une hausse considérable, pour s’établir respectivement à 66,205 millions de dirhams et 57,999 millions de dirhams, selon des chiffres de la direction régionale de l’artisanat.