Aïd al-Adha: le parti d’extrême droite Vox se plaint du Maroc

Aïd al-Adha: le parti d’extrême droite Vox se plaint de l’influence du royaume du Maroc




La section Ceuta du parti d’extrême droite Vox reproche au gouvernement de reporter le Conseil des porte-parole initialement prévue pour le mercredi 21 juillet, rappelant que la fête de l’Aïd al-Adha est célébrée le mardi 20 juillet dans toute l’Espagne et non le 21 juillet, date retenue par le royaume du Maroc.




La section Ceuta du parti d’extrême droite Vox critique le gouvernement pour s’être « à nouveau plié aux intérêts des groupes pro-marocains » et avoir reporté la réunion du Bureau des porte-parole annoncée pour ce mercredi.

Pour le parti d’extrême droite, ce report n’est pas fondé d’autant que la Fête du sacrifice est célébrée le mardi 20 juillet sur l’ensemble du territoire espagnol, et non le mercredi 21 juillet retenu par le royaume du Maroc.

« La nouvelle date qui a été improvisée par le gouvernement pour la tenue de la réunion, jeudi à 8 h 30, pourrait provoquer une perturbation dans l’heure de démarrage de la session à l’Assemblée convoquée à 8 h 45 », prévient le parti d’extrême droite Vox.




Le parti d’extrême droite ajoute par ailleurs que cette décision entraînera « un report de la séance plénière prévue à 9 h 30, compte tenu de la durée habituelle des dernières séances du Collège des porte-parole ».

« Ceuta et ses institutions publiques ne peuvent subordonner leur fonctionnement aux impositions de ces groupes qui, au lieu de s’adapter au calendrier de travail de la ville autonome, veulent ajuster le fonctionnement de leurs institutions démocratiques aux dates prévues par le Maroc pour les festivités », soutient le parti Vox.

Il dénonce cette « manœuvre » qui est une preuve supplémentaire « de la soumission du gouvernement de Juan Vivas et du Parti populaire aux sociaux-communistes, marocains et groupes pro-marocains présents à l’Assemblée ».