Décès du penseur et écrivain marocain Mohamed Sabila

Le penseur et écrivain marocain Mohamed Sabila n’est plus




Le penseur, écrivain et philosophe marocain Mohamed Sabila est décédé, lundi soir à Rabat, à l’âge de 79 ans, apprend-on auprès de sa famille.




Né à Casablanca en 1942, feu Sabila figure parmi les penseurs et philosophes marocains les plus éminents. Il avait obtenu le Diplôme d’études supérieures en 1974, et s’est engagé dès son jeune âge dans le domaine de l’écriture.

Le défunt avait rejoint l’Union des écrivains du Maroc (UEM) en 1967 avant d’obtenir en 1992 le doctorat d’État à la Faculté des lettres de Rabat.

Feu Sabila exerçait comme professeur universitaire de philosophie à la Faculté des lettres de Rabat, et occupait également les postes de chef du Département de philosophie, de sociologie et de psychologie à la Faculté des lettres de Fès entre 1972 et 1980 et du président de l’association philosophique marocaine entre 1994 et 2006.

Le regretté comptait à son actif de nombreuses ouvrages et recherches traitant une pléiade de disciplines et champs cognitifs inhérents à la philosophie, la culture et la modernité qui ont été publiés dans des revues et journaux marocains et arabes.