Maroc-UE: 451,9 milliards de dirhams d’échanges commerciaux en 2020

Maroc-Europe: 451,9 milliards de dirhams d’échanges commerciaux en 2020




Les échanges commerciaux entre le royaume du Maroc et l’Europe ont totalisé 451,9 milliards de dirhams en 2020, soit une baisse de 11,5% par rapport à 2019.




Selon le dernier rapport annuel du commerce extérieur du Maroc établi par l’Office des changes, l’Europe est resté le premier partenaire commercial du Maroc en 2020, malgré une forte baisse des transactions commerciales.

La valeur de ces échanges commerciaux est passée de 510,5 milliards de dirhams en 2019 à 451,9 milliards de dirhams en 2020, soit une baisse de 11,5%.

« Plus de 90% de cette baisse provient de l’Union européenne. Cependant, la part de l’Europe dans le total des échanges reste relativement stable: 66% en 2020 contre 65,8% une année auparavant ».

L’Office des changes souligne que le Maroc a vu, au cours de 2020, ses échanges baisser avec la majorité des pays européens, en particulier avec ses principaux pays partenaires que sont l’Espagne, la France et l’Italie.




Les transactions avec ces pays ont respectivement reculé de 12,4%, de 11,6% et de 15,2%. En revanche, les échanges avec la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Danemark enregistrent des progressions respectives de 9,4%, 15,2% et 26,2%.

S’agissant du déficit commercial vis-à-vis de l’Union européenne, « il se réduit de 21,3% en 2020, passant de 105,6 milliards de dirhams à 83,1 milliards de dirhams ».

L’accord avec l’Union européenne demeure toutefois le principal accord de libre-échange qui a été conclu par le Royaume du Maroc, avec une part de 72% des importations du royaume du Maroc bénéficiant des régimes préférentiels, précise ce document.

« Les importations effectuées dans le cadre de cet accord s’établissent à 109,8 milliards de dirhams en 2019, soit une baisse de 7,7%.




Cette baisse résulte de la régression des importations originaires du Royaume-Uni (-32,3%), de l’Allemagne (-12,6%), de l’Italie (-10,4%) et de la France (-5,7%).

Comme en 2019, l’Espagne et la France prédominent cet accord avec des parts respectives de 26,3%, 19,8% », indique à cet égard l’Office des changes. Pour rappel, le commerce Maroc-Europe représente près de 60% des échanges extérieurs du Royaume.

Il s’exerce en régime de libre-échange en vertu de l’Accord euro-méditerranéen établissant une association entre l’UE et le Maroc, complémenté par d’autres accords.

Signé en 1996, l’Accord d’association est entré en application en 2000. Dans son volet commercial, il a permis une libéralisation réciproque du commerce de biens, avec des éléments d’asymétrie en faveur du Maroc.