Maroc: le pass vaccinal ne permet pas de circuler entre les villes pendant le couvre-feu

Maroc: le pass vaccinal ne permet pas de circuler librement entre les villes de 23h00 à 04h30




Contrairement à certaines interprétations erronées, le pass vaccinal ne permet pas aux personnes vaccinées des deux doses de circuler librement et sans restriction entre les villes et les régions du pays, entre 23h00 et 04h30 du matin.




Pour lever tout équivoque, plusieurs sources proches du gouvernement ont été contactées, elles ont toutes assuré que le pass vaccinal « ne peut à lui seul permettre à un voyageur de se déplacer en nocturne entre 23h00 et 04H30, s’il n’est pas muni d’une autorisation spéciale ». Détenir seulement ce pass sanitaire ne permet donc pas d’assurer un voyage libre.

Une circulaire a récemment été envoyée aux services de police et de la gendarmerie royale pour que cette consigne soit appliquée à la lettre. « Toute personne n’ayant pas une autorisation spéciale de voyager, durant cette tranche horaire nocturne, est considérée en infraction vis-à-vis du règlement.




Même si elle est porteuse d’un pass vaccinal », ont affirmé nos sources. Si le voyageur est intercepté et contrôlé entre deux villes, « il est automatiquement refoulé vers sa provenance d’origine après s’être acquitté d’une infraction de 300 dirhams pour chaque contravention », a-t-on averti.

Mais, selon ces sources, le pass vaccinal reste valable et autorisé pendant la journée pour des déplacements inter-villes. Selon le dernier communiqué du gouvernement relatif aux nouvelles mesures prises pour lutter contre la propagation de la pandémie, figure « l’interdiction des déplacements nocturnes au niveau national de 23H00 à 04H30 du matin.




Sont exclues de cette interdiction les personnes qui exercent dans les secteurs et les activités considérés comme vitaux et essentiels et les personnes qui représentent des cas médicaux urgents ». Le gouvernement aurait certes dû être un peu plus précis, et souligner que circuler avec un pass vaccinal n’est pas autorisé entre deux villes durant cette tranche horaire.

Le chef du gouvernement du Royaume du Maroc, Saâd Eddine El Othmani, doit garder à l’esprit que dans ses communications, il s’adresse à la population marocaine dans son ensemble, et pas seulement à son cabinet. C’est ce qu estiment des personnes averties.