La réaction des États-Unis sur le 1er vol entre Israël et le Maroc

La réaction des États-Unis sur le premier vol entre Tel Aviv et Marrakech




Le premier vol inaugural de la compagnie aérienne israélienne El Al de Tel Aviv à Marrakech a été inauguré le dimanche 25 juillet, six mois après la normalisation des relations entre le Royaume du Maroc et Israël sous l’égide des États-Unis. Ces derniers expriment leur satisfaction.




« Nous sommes ravis de voir le vol inaugural d’El Al de Tel Aviv à Marrakech aujourd’hui (dimanche 25 juillet)  », a indiqué le Bureau des Affaires du Proche-Orient du département d’État sur Twitter, saluant un « autre développement important découlant de l’amélioration des relations » entre ses partenaires et amis en Israël et au Maroc.

Dimanche, un dreamliner B-787-9 d’El Al s’est envolé pour Marrakech et a atterri vers 15h30 à Marrakech.

Le lancement de ce vol a eu lieu à Tel Aviv, en présence du ministre israélien du tourisme Yoel Razvozov.

« Cette ligne va contribuer au développement d’accords touristiques et commerciaux entre les deux pays », a-t-il affirmé dans un communiqué de la compagnie.

El Al compte opérer 5 vols par semaine vers les villes de Marrakech et Casablanca. Outre EL AL, Israir a également lancé une ligne directe vers le Maroc.

Pour ce premier vol inaugural reliant Tel Aviv à Marrakech, l’A320 de la compagnie israélienne a assuré le transport de 89 voyageurs, pour la plupart membres de la communauté marocaine en Israël.

L’avion a atterri à l’aéroport Marrakech-Ménara vers 12h42 heure marocaine, et a été accueilli avec les canons à eau des pompiers.