L’Espagne craint les drones militaires marocains

L’Espagne craint les drones militaires marocains




Les nouveaux drones militaires d’attaque acquis par le Royaume du Maroc auprès de la Turquie pour 30 millions d’euros, seront transférés sur la base d’Al-Aroui à Nador, à seulement 30 kilomètres de l ville occupée de Melilla.




Ce lot de drones d’attaque de dernière génération récemment acquis auprès de la Turquie, seront acheminés vers la base militaire d’Al-Aroui à Nador, située à 30 kilomètres (du préside occupé) de Melilla, fait savoir « El Español » qui ajoute que ces équipements militaires viennent s’ajouter à d’autres déjà achetés au cours des derniers mois auprès des États-Unis et d’Israël.

Le Royaume du Maroc investit depuis plusieurs années d’importantes sommes pour renforcer et moderniser son armée.

Selon la même source, le Royaume du Maroc consacre 10% de son budget global à la défense et a augmenté ses dépenses militaires de 30% pendant la pandémie.