Maroc: un programme radio pour l’apprentissage de l’anglais en septembre

Maroc : Nouveau programme radio pour l’apprentissage de l’anglais en septembre




Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) et le British Council au Royaume du Maroc ont signé un accord de partenariat pour la diffusion dès septembre d’un nouveau programme radio pour l’apprentissage de la langue anglaise.




Le programme «English Time» est destiné aux jeunes apprenants et se compose de 43 épisodes de 15 minutes chacun, indique un communiqué. Le format offrira aux enfants et leurs parents la possibilité d’apprendre et d’appliquer les compétences de base de la langue de Shakespeare.

Le programme reprend le succès remporté par le programme «Obla Air» depuis son lancement auprès des enseignants, des apprenants et des familles.

Le programme avait été conçu par le British Council en coopération avec le ministère et la SNRT pour favoriser l’enseignement à distance via la télévision et la radio pendant la période de confinement imposée par la pandémie du Covid-19.

La signature a permis de mettre en avant la démarche de l’enseignement à distance adoptée par le ministère via de nombreuses ressources pédagogiques gratuites et numériques.




Notamment l’accès de tous les enseignants d’anglais du Royaume aux ressources numériques du British Council, indexées aux manuels scolaires agréés par le ministère.

Parmi les programmes de coopération, on retrouve aussi la quatrième édition de «Connecting Classrooms» qui vise à aider les jeunes à acquérir les connaissances et les compétences du XXIe siècle nécessaires au développement des valeurs de coexistence et de citoyenneté universelle et à la contribution à une économie de développement et d’innovation.

Près de 800 établissements du cycle secondaire et environ 1 500 enseignants et directeurs d’établissements y ont participé.

Le programme a également permis de conclure plusieurs accords de partenariat internationaux avec des établissements du Royaume-Uni et d’autres pays et de décerner le Prix International des Écoles (ISA) à plusieurs établissements scolaires marocains.