(Vidéo) Fête du trône: le drapeau du Maroc illumine des édifices de Bogota et de Lima

(Vidéo) Fête du trône: le drapeau marocain illumine des édifices emblématiques de Bogota et de Lima




Les capitales colombienne et péruvienne se sont jointes à la célébration par le peuple marocain du 22e anniversaire de la fête du Trône. Le drapeau marocain et le portrait de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont rayonné, dans la nuit de vendredi à samedi, sur les façades de deux édifices emblématiques de Bogota et de Lima.




« Cette initiative constitue un témoignage fort de l’excellence et de la singularité des relations bilatérales entre le Maroc et la Colombie.

Une relation stratégique qui s’est profondément enrichie et intensifiée grâce à la forte volonté politique qui anime nos deux pays, soutenue au plus haut niveau par Sa Majesté le Roi et le président colombien Ivan Duque », s’est félicitée à cette occasion l’ambassadeur du Maroc en Colombie, Farida Loudaya.

Dans une déclaration à la MAP, la diplomate marocaine a, par ailleurs, noté que « la dynamique positive et constante du partenariat bilatéral entre Rabat et Bogota reflète l’engagement sans équivoque des deux pays à consolider une coopération Sud-Sud toujours plus ambitieuse et agissante et qui constitue une belle illustration d’un rapprochement exemplaire entre le monde arabe et l’Afrique avec la Colombie et l’Amérique latine ».




Ce spectacle lumineux, qui n’est pas passé inaperçu en Colombie, a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et a enregistré un important écho médiatique dans ce pays sud-américain, s’est félicitée Farida Loudaya.

La Tour Colpatria, située dans le centre historique de la capitale colombienne et culminant à 196 mètres, est inscrite par la mairie de Bogota au patrimoine des arts visuels de cette métropole de près de 8 millions d’habitants. Elle figure parmi les plus hautes de Colombie et d’Amérique latine.

Au Pérou, dans la capitale Lima, le palais municipal de Miraflores, un bâtiment emblématique à l’architecture néocoloniale, a été illuminé aux couleurs nationales marocaines dans une ambiance festive qui s’est déroulée au son de l’hymne national du Royaume du Maroc.

Déclaré monument national en 1999, le bâtiment, œuvre de l’architecte péruvien Luis Miro Quesada Garland, a été inauguré le 28 juillet 1944 et est rapidement devenu l’un des édifices les plus emblématiques de la province de Lima.