(Vidéo) Le Maroc négocie avec la Turquie pour acheter 22 hélicoptères d’attaque

Défense: le Maroc en négociations avancées avec la Turquie pour l’acquisition de 22 hélicoptères d’attaque




D’un montant global de 1,3 milliard de dollars, le deal porte sur l’achat de 22 hélicoptères d’attaque T129 ATAK, produits par Turkish Aerospace Industries (TAI) et l’italien AgustaWestland.




Le Maroc serait actuellement en phase avancée de négociations avec la Turquie pour l’achat de 22 hélicoptères d’attaque T129 ATAK, produits par Turkish Aerospace Industries (TAI) et l’italien AgustaWestland, et dotés de moteurs américains.

C’est ce qu’a rapporté Tactical Report, un site qui est spécialisé dans les contrats de défense et qui cite des sources qui sont proches du dossier.

Le deal, qui inclue des missiles et de l’avionique (équipements électroniques, électriques, informatique, etc.), s’élèverait à 1,3 milliard de dollars, selon les mêmes sources.

La publication indique que ces négociations entre Rabat et Ankara avaient démarré en 2018, mais ont connu plusieurs interruptions, à cause, dans un premier temps, de la détérioration des relations entre Rabat et Ankara.




Puis, dans un deuxième temps, des sanctions imposées à la Turquie, membre de l’OTAN, par les États-Unis en fin d’année 2020.

L’administration de l’ancien président Donald Trump avait en effet décidé un embargo sur la vente des hélicoptères turques (dotés de moteurs américains) en réaction à l’intention d’Ankara d’acheter des missiles russes S-400.

Ces évènements ont ainsi retardé les négociations entre le Maroc et la Turquie, mais il semble qu’elles soient dorénavant bien relancées, et qu’Ankara est désormais prête à conclure ce deal avec Rabat, à en croire les sources de Tactical Report.

L’acquisition de ces hélicoptères ne manquera pas de renforcer la capacité dissuasive des Forces royales aires (FRA).




L’acquisition va enrichir leur flotte constituée principalement des hélicoptères de reconnaissance et de combat « Gazelle », « Bell 205 » et « Belle 206 », les Chinook et les drones « Predator » (USA) et Eads Harfang (UE).

La Turquie fournira également au Maroc des missiles pour les T129 ATAK, notamment des missiles à guidage laser CIRIT de 70 mm, des missiles air-sol AGM-114 Hellfire (ASM) et des missiles air-air Stringer (ATAS).

Le Maroc a déjà conclu plusieurs autres contrats d’armement avec la Turquie. Le Maroc a ainsi commandé 13 drones armés Bayraktar TB2, pour un montant de 626 millions de dirhams.

Plus récemment, les Forces armées Royales ont passé commande pour l’achat d’une trentaine de véhicules blindés de marque Ejder Yalcin.