Les autorités ferment 1 hôtel à Marrakech et 12 restaurants à Agadir

Les autorités ferment 1 hôtel à Marrakech et 12 restaurants à Agadir




La wilaya de la région de Marrakech-Safi a procédé à la fermeture d’un hôtel qui avait organisé une soirée musicale, en violation de l’état d’urgence sanitaire. À Agadir, ce sont 12 restaurants qui ont été fermés pour n’avoir pas respecté les mesures préventives contre le Covid-19.




Sur instructions du parquet général, les éléments de la gendarmerie de Marrakech ont ouvert une enquête judiciaire à l’encontre des responsables d’un hôtel où l’on avait organisé une fête, en violation de l’état d’urgence sanitaire.

Le quotidien arabophone Assabah rapporte que la wilaya de la région de Marrakech-Safi a ordonné la fermeture de cet établissement qui avait organisé un événement au bord de sa piscine.

Un acte, rapporte un communiqué de la wilaya, qui constitue une violation des mesures prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19.

C’est une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et montrant le déroulement d’une soirée musicale au sein de cet hôtel qui a déclenché l’enquête des autorités locales.

Les services de la wilaya ont, en coordination avec la préfecture d’El Haouz et la gendarmerie, dépêché, vendredi dernier, une commission conjointe à l’hôtel pour diligenter une enquête.

Les investigations, sur place, ont confirmé que les responsables de cet établissement avaient effectivement organisé une fête au bord de la piscine. Le quotidien Assabah rapporte qu’une décision administrative a ainsi été prise.




Celle de procéder à la fermeture de cet hôtel et d’ouvrir une enquête judiciaire sous la supervision du parquet général.

Des sources indiquent que, malgré les avertissements lancés par le gouvernement pour inciter aux mesures préventives contre la propagation du virus, certains établissements hôteliers n’hésitent pas à violer la loi.

D’ailleurs, ajoutent les mêmes sources, que sans la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux, personne n’aurait eu connaissance du déroulement de cette fête dans cet hôtel.

À Agadir, toutefois, les choses se sont passées autrement.

Les autorités locales ont décidé de fermer 12 restaurants qui ne respectaient pas les mesures de prévention contre la propagation du Covid-19.

Cette décision a été prise après une vaste surveillance effectuée par les autorités locales et les commissions compétentes d’Agadir. Une surveillance qui a englobé les cafés, les restaurants, les hôtels et leur a permis d’épingler les contrevenants.