La France et le Maroc doivent adapter leurs relations aux nouveaux défis (ambassadeur)

France-Maroc : les deux pays doivent adapter leurs relations aux nouveaux défis (ambassadeur)




L’ambassadeur du Maroc en France a saisi l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône pour inviter son pays et la France à renforcer et renouveler leur relation « d’exception ». Les deux pays sont tenus d’adapter leurs liens aux nouveaux défis, a indiqué le diplomate.




« Au moment où la crise de Covid-19 impose le changement […], il convient d’œuvrer ensemble pour préserver les fondements de la relation d’exception qui lie le Royaume du Maroc à la France, une relation dense et résiliante, nourrie par une amitié profonde et des intérêts convergents ».

C’est ce qu’a indiqué l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa, dans une vidéo réalisée par l’ambassade. Avec les défis présents liés aux changements climatiques, la lutte contre le terrorisme, la sécurité, la gestion des flux migratoires ou la compétitivité partagée entre la France et le Royaume du Maroc, il est primordial de renouveler la relation entre les deux pays.




L’ambassadeur a rendu un hommage aux « amis français » du royaume qui, par leur « dynamisme et leur mobilisation, nous permettent de nous projeter avec confiance vers l’avenir et de renouveler en permanence la relation France-Maroc ». Il s’est félicité des efforts fournis par le royaume pour limiter les impacts de la crise sanitaire à travers l’instauration de plusieurs mesures.

Benmoussa a également abordé les derniers progrès connus dans la question du Sahara, sans oublier le grand programme d’investissement mis en place depuis quelques années et qui avance avec de grands projets dont le port de Dakhla Atlantique, le renforcement des connexions routières, aériennes et autres.




Après avoir salué la communauté marocaine résidant en France pour son attachement au royaume, le diplomate a permis à quelques personnalités françaises de féliciter le Roi Mohammed VI pour son 22ᵉ anniversaire d’accession au Trône et de formuler plusieurs vœux à son endroit et pour la prospérité des relations entre les deux pays.

C’est le cas du sénateur Christian Cambon, président du groupe d’amitié France-Maroc au sénat, la sénatrice et vice-présidente du groupe d’amitié Catherine Morin-Desailly, Catherine Dumas, sénatrice de Paris et vice-présidente du groupe d’amitié, Joël Mergui, président du Consistoire central israélite France et bien d’autres personnalités marocaines de France.