Le taux de chômage en légère hausse au Maroc

Le taux de chômage en légère hausse au Maroc




Le marché marocain de l’emploi est toujours sous l’emprise des effets du Covid-19, indique le dernier rapport de Haut Commissariat au Plan (HCP), soulignant que le taux de chômage s’est accru de 0,5 point au deuxième trimestre de 2021 au niveau national. On est encore loin du taux de chômage d’avant la pandémie.




Par rapport à la situation d’avant la pandémie, l’économie a perdu 65 000 emplois nets, ce qui reste, affirme-t-on, modeste au vu de la situation.

L’ampleur des dégâts dans les secteurs fortement affectés comme le tourisme ou le BTP (Secteur économique du bâtiment et des travaux publics), gros employeurs de main d’œuvre, faisait craindre davantage de pertes d’emplois.

Parallèlement, la population active a augmenté de 248 000 personnes au moment où le nombre de personnes au chômage a augmenté de 313 000 personnes, en majorité en milieu urbain (+274 000).

S’agissant des diplômés, le taux de chômage a enregistré une hausse de 2,2 points, passant de 18,2% à 20,4% entre les deuxièmes trimestres de 2020 et de 2021, précise le Haut Commissariat au Plan, notant que le taux de chômage des diplômés de niveau supérieur est passé à 25,3% et le taux de chômage des diplômés de niveau moyen à 17,6%.