Reprise des relations avec le Maroc: José Manuel Albares demande « du temps et de la discrétion »

Reprise des relations avec le Royaume du Maroc : Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, demande « du temps et de la discrétion »




Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré mercredi que les relations avec le Royaume du Maroc seront consolidées, mais dans « la tranquillité, le temps et la discrétion ».




« La diplomatie exige de la tranquillité, du temps et de la discrétion », a déclaré le nouveau ministre José Manuel Albares lors de la cérémonie d’installation dans leurs nouvelles fonctions, des deux derniers directeurs généraux qui composent son équipe.

À sa prise de fonction le 12 juillet en remplacement d’Arancha Gonzales Laya, José Manuel Albares avait souligné l’importance d’une reprise rapide des relations avec le Royaume du Maroc, un pays « partenaire et ami » et précisé qu’il ferait de ce dossier l’une de ses priorités.

Pourtant, les premières actions du nouveau ministre n’ont pas concerné le Royaume du Maroc.

Pour son premier voyage à l’étranger, il s’est rendu au Royaume-Uni et ce mercredi, il a effectué son premier voyage officiel au Portugal.

Le voyage au Royaume du Maroc peut encore attendre, semble expliquer José Manuel Albares en demandant « de la tranquillité, du temps et de la discrétion », l’objectif étant d’établir des relations solides et stables avec le Royaume du Maroc.