Maroc: des ambassadeurs accrédités en visite au siège du BCIJ

Des ambassadeurs accrédités au Maroc en visite au siège du bureau central d’investigations judiciaires




Plusieurs ambassadeurs accrédités au Royaume du Maroc ont visité, jeudi 5 août 2021, le siège du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).




La visite de ces ambassadeurs s’inscrit dans le cadre de l’ouverture des organes sécuritaires sur leur environnement ainsi que dans le cadre de la politique de transparence menée par l’appareil sécuritaire marocain, dont les actions et les réalisations sont désormais reconnues sur le plan international plus particulièrement en matière de lutte contre le terrorisme.

Ainsi, une vingtaine de diplomates représentant des pays dans les quatre coins du monde, dont certains étaient accompagnés par leurs magistrats de liaison et responsables de la lutte contre le terrorisme, ont eu l’occasion de prendre connaissance des différentes activités du Bureau central d’investigations judiciaires et de son rôle dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, et l’éradication des racines du mal.




La délégation des diplomates qui ont visité le siège du Bureau central d’investigations judiciaires s’est composée des ambassadeurs du Cameroun, du Tchad, de l’Égypte, de Russie, de l’Arabie Saoudite, du Japon, des Émirats Arabes Unis, d’Australie, du Rwanda, du Nigeria, de la Belgique, de la Tunisie, du Portugal, de l’Ukraine, du Royaume-Uni, de la Mauritanie, du Kazakhstan et de la Corée du Sud, ainsi que les chargés d’Affaires des États-Unis d’Amérique, de Libye, du Canada et d’Espagne.

Un accent particulier a été mis, à cette occasion, sur les avancées réalisées par le Royaume du Maroc dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi que sur l’importance de la coopération sécuritaire du Royaume du Maroc avec le reste du monde.




La délégation des ambassadeurs, conduite par un représentant de la Fondation diplomatique, a rencontré à cette occasion le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires, Cherkaoui Habboub.

Les différentes interventions, dans ce contexte, ont mis l’accent sur les enjeux sécuritaires dans plusieurs régions du monde, et tout particulièrement au Sahel, et ont souligné la nécessité de renforcer davantage la coopération en matière de lutte contre le terrorisme, notamment dans cette région africaine.

Les diplomates ont mis pour leur part l’accent, dans des déclarations aux médias, sur l’importance de la coopération sécuritaire en matière de lutte contre le terrorisme et le rôle du Maroc dans ce cadre. Un rôle mondialement reconnu, ont-ils précisé. Les organes sécuritaires marocains disposent de la force et de la capacité requises.




Pour non seulement garantir et préserver la sécurité des Marocains, mais aussi pour coopérer avec les autres pays dans le domaine sécuritaire, a souligné, de son côté, le président de la Fondation Diplomatique, Abdelati Habek.

Il a ainsi cité le démantèlement de plusieurs cellules terroristes dans des pays étrangers et ce grâce à la coopération des services sécuritaires marocains, une coopération qui se fait dans le respect total des conventions et traités internationaux auxquels adhère pleinement le Maroc.

À l’issue de cette visite, Cherkaoui Habboub a reçu, au nom de la Fondation diplomatique, un trophée et une lettre de remerciement destinés au directeur général de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction de la surveillance du territoire national (DGST), Abdellatif Hammouchi, en reconnaissance aux efforts déployés par le Maroc dans le domaine sécuritaire.