Almería: arrestation de Marocains actifs dans le trafic de migrants

Almería: arrestation de plusieurs Marocains actifs dans le trafic de migrants




La police d’Almería a arrêté depuis le début de l’année 16 personnes dont des Marocains qui ont tenté de faire entrer illégalement des migrants dans la ville. Ils sont considérés comme auteurs présumés d’un crime contre les droits des citoyens étrangers.




Les autorités judiciaires ont ordonné la mise en détention provisoire des 16 personnes arrêtées jusqu’à fin juillet.

La Garde civile a interpellé mercredi deux d’entre elles après avoir intercepté leur bateau, une patera, avec lequel elles ont déjà transporté plusieurs Marocains sur la côte d’Almería.

D’origine marocaine, elles ont été mises à la disposition de l’Unité de l’immigration de la police nationale, ont indiqué des sources policières à Europa Press.

Au cours du mois de juillet, trois hommes d’origine algérienne ont été aussi arrêtés. Ils sont accusés d’avoir transporté sur deux bateaux dix à 22 personnes des côtes algériennes vers Almería.

Un mois plus tôt, cinq autres personnes avaient été arrêtés, informe la même source.

Ces traversées dangereuses au cours desquelles certains voyageurs ont même trouvé la mort, sont payées entre 2 000 et 5 000 euros.

Les promoteurs de ces voyages clandestins, en plus de tripler généralement la capacité du bateau, ne prévoient pas de gilets de sauvetage pour les occupants, ce qui augmente les risques pendant la traversée.