Le Maroc affiche le plus faible taux de pauvreté en Afrique

Le Maroc affiche le plus faible taux de pauvreté dans le continent




Un magazine africain spécialisé dans l’économie et le développement explique pourquoi les «donneurs de leçons» devraient plutôt faire preuve de modestie devant ce qu’accomplit le Royaume du Maroc.




Le Royaume du Maroc affiche le plus faible taux de pauvreté dans le continent. C’est ce que révèle le magazine mensuel africain Hommes d’Afrique magazine, une publication spécialisée dans les questions économiques et de développement concernant le continent.

Pour son édition de juillet 2021, le magazine a consacré un numéro spécial aux avancées réalisées par le Royaume du Maroc, ces dernières années, pour lutter contre la pauvreté.

Et les résultats sont là puisque le royaume a réussi à en réduire l’ampleur, au point d’être le pays le mieux loti d’Afrique.

Le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia se fait l’écho des principales conclusions de ce numéro spécial du magazine africain. La principale est donc le taux de pauvreté qui, selon l’Indice de développement économique, n’est désormais que de 4,8%, soit le taux le plus bas d’Afrique.




C’est le cinquième plus bas taux dans le monde après la Chine, l’Ukraine, le Kazakhstan et le Sri Lanka. À titre de comparaison, ajoute Al Ahdath, des pays comme l’Afrique du Sud ou le Nigeria affichent des taux de pauvreté respectifs de 55,5% et 40,1%.

Dans ces deux pays, le nombre de personnes considérées comme pauvres est respectivement 11,6 et 8,3 fois plus élevé qu’au Royaume du Maroc. Dans l’éditorial d’ Hommes d’Afrique magazine, il est souligné l’importance des réalisations du Royaume pour arriver à ce niveau.

Car, faut-il le rappeler, le Maroc ne dispose ni des ressources pétrolières et humaines du Nigeria, ni de la richesse minière de l’Afrique du Sud.

La même source va encore plus loin en faisant remarquer que, pour mesurer en quoi ce taux de pauvreté du Maroc est un exploit, il faudrait le comparer avec ceux des pays développés.




La publication rappelle qu’aux États-Unis, 18,6% de la population est pauvre, tandis que ce taux atteint 13,4% en France et 12,9% en Russie.

Cette comparaison pousse l’éditorialiste d’Hommes d’Afrique magazine à se demander si, «au regard de cette comparaison chiffrée, il n’est pas plus sage pour les donneurs de leçons de faire preuve de modestie envers le Maroc».

Le Royaume est, en effet, leader dans le continent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et un exemple que plusieurs pays aspirent à suivre.

Dans le même registre, le magazine africain ne manque pas de rappeler, dans son numéro spécial, qu’à l’initiative du roi Mohammed VI, plusieurs talents marocains, locaux ou résidents à l’étranger, se sont réunis pendant plusieurs mois pour concevoir un nouveau modèle de développement, une entreprise que le magazine espère voir dupliquée dans d’autres pays d’Afrique.