L’Algérie met en garde le Maroc

L’Algérie met en garde le Maroc contre toute tentative de déstabilisation




Le président algérien Abdelmadjid Tebboune met en garde le Royaume du Maroc, sans le nommer, contre toute tentative de déstabilisation de son pays à travers des « prescriptions édictées en coulisses » ou l’exploitation des enfants.




Lors de la dernière entrevue périodique avec des représentants des médias nationaux, le président algérien a appelé les Algériens à être « persuadés que leur pays est une puissance régionale ».

Aussi, a-t-il mis en garde contre les tentatives de «minimiser» le rôle pionnier de l’Algérie, menées par des parties qui « édictent des prescriptions en coulisses par le biais des guerres, dites de quatrième génération qui visent la déstabilisation du pays en exploitant ses enfants ».

Dans ce sens, Abdelmadjid Tebboune a mis en garde contre les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux autour de différents secteurs et exploitent la conjoncture sanitaire actuelle pour semer la «  terreur  » dans l’esprit des citoyens à travers la diffusion de fake news et de vidéos truquées.

Selon lui, les rumeurs constituent non seulement « une arme utilisée par ceux qui veulent déstabiliser l’Algérie par le biais des réseaux sociaux », mais «attentent (également) à la sécurité nationale, ce qui nous a amené à la création d’un Pôle pénal dédié à la lutte contre les crimes cybernétiques».