Après sa tentative de ne pas jouer au Maroc contre le Burkina, l’Algérie obligée par la FIFA

Après sa honteuse tentative de ne pas jouer au Maroc contre le Burkina, l’Algérie humiliée par la FIFA




La FIFA a décidé de répondre favorablement à la requête émise par la Fédération burkinabè de football de faire jouer le match qualificatif pour le Mondial entre le Burkina Faso et l’Algérie au Maroc, infligeant ainsi un revers à la Fédération algérienne de football qui souhaitait que le match ait lieu en Algérie.




Le match qui aura lieu en septembre prochain entre le Burkina Faso et l’Algérie aura bien lieu au Royaume du Maroc.

Ainsi en a décidé la FIFA qui a répondu favorablement à la demande de la Fédération burkinabè de football qui souhaite faire jouer ce match au Maroc, alors que la FIFA avait auparavant interdit au Burkina Faso d’accueillir ses matchs à domicile à cause de la non-conformité de ses stades avec les cahiers des charges de la FIFA.

C’est  ce qu’a rapporté le quotidien Assabah dans ses pages sportives du weekend (samedi 14 et dimanche 15 août).

La décision de la FIFA de faire jouer le match Burkina Faso-Algérie au Royaume du Maroc est un camouflet pour la Fédération algérienne de football (FAF). Celle-ci avait en effet demandé à ce que ce match se joue en Algérie, une façon pour les autorités algériennes de refuser de jouer au Royaume du Maroc, choisi par le Burkina Faso pour son match à domicile.




Le match d’ouverture de la phase éliminatoire du groupe A aura donc lieu à Marrakech le 7 septembre prochain. Dans l’autre match du même groupe, Djibouti accueillera le Niger.

Lors de la deuxième journée, l’Algérie accueillera Djibouti sur la pelouse du stade Mustapha Tchaker à Blida, précisent nos confrères arabophones.

À noter que la Fédération algérienne de football a programmé au 30 août prochain la date du début du stage de préparation des Fennecs, qui entament leur parcours qualificatif au Mondial par la double confrontation entre le Burkina-Faso et Djibouti.

Rappelons également que le démarrage de la phase de poule des éliminatoires du Mondial Qatar 2022 était initialement programmé en juin, avant que la FIFA ne décide de le reporter à septembre à cause de la propagation de la pandémie du covid-19.