(Vidéo) Algérie: en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

Algérie: en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune qui a été lynché et brûlé vif a été arrêté




En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmaïl, jeune homme de 35 ans, lynché et immolé à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est éprouvé par des incendies meurtriers qui ravagent le Nord du pays.




Les faits se sont déroulés mercredi dernier. Alors qu’il avait quitté son domicile pour aider à éteindre les feux de forêts qui ravagent le Nord de l’Algérie, Djamel Bensmaïl était suspecté d’avoir tenté d’allumer un feu près de Larbaâ Nath Irathen. La police l’embarque.

À peine le véhicule de police atteignait la cour du commissariat qu’une foule en colère s’en est prise à Djamel. Ce dernier a été roué de coups puis lynché à mort et brûlé vif.

Le décès du jeune homme a choqué de nombreux Algériens. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de ce crime “odieux”, afin d’identifier les auteurs du lynchage.

Dimanche, Mohamed Chakour, directeur général de la police judiciaire à la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a communiqué les premiers résultats de l’enquête lors d’une conférence de presse.

En tout, 46 suspects ont été arrêtés. Mohamed Chakour a fait savoir que le principal suspect dans la mort de Djamel a été arrêté en tentant de s’enfuir vers le Maroc.

Celui-ci a asséné des coups de couteau à la victime. « Les vidéos publiées par les citoyens sur les réseaux sociaux ont beaucoup aidé les enquêteurs », a indiqué le responsable.




Des révélations sur ce qui a provoqué le lynchage de Djamel Bensmaïl: