L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie

L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie




L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie en «inondant» son territoire de fausse monnaie. Plusieurs saisies ont été opérées ces derniers mois.




En Algérie, de fausses monnaies ont été mises en circulation. L’Expression pointe un doigt accusateur sur le Royaume du Maroc. Le « Makhzen s’est transformé en laboratoire de théories économiques criminelles », souligne le journal.

Pour étayer son argumentaire, l’auteur de l’article rappelle quelques cas. Les services de la Gendarmerie nationale ont récemment arrêté un Marocain en possession d’une somme de 4 milliards de centimes en faux billets. Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). les mêmes services de la Gendarmerie nationale ont réussi à démanteler un réseau criminel.




Le réseau criminel démantelé était composé de six individus. C’était en mai dernier, au niveau de la zone frontalière d’Oued Bounaïm, commune de Bab El Assa, daïra de Maghnia (Tlemcen) en mai dernier.

Les personnes interpellées possédaient « d’énormes sommes d’argent en monnaie nationale (billets de 1000 et 2000 dinars algériens) s’élevant à près de 4 milliards et 108,5 millions de centimes, dont une partie en faux billets estimée à 3 milliards et 93 millions de centimes, qu’ils ont tenté d’introduire et faire circuler avec la complicité des réseaux criminels marocains », accuse la même source.