Réserves en devises: le Maroc va recevoir 1,2 milliard de dollars du FMI

Réserves en devises: le Maroc va empocher 1,2 milliard de dollars, ce lundi, en provenance du FMI




Le Maroc va bénéficier de cette nouvelle entrée de devises dans le cadre de l’émission par le Fonds monétaire international (FMI) de DTS (Droit de tirage spécial) d’une valeur globale de 650 milliards de dollars. L’allocation de cette manne financière aura lieu ce lundi 23 août.




Le conseil des gouverneurs du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé au début du mois d’août, une allocation générale de droits de tirages spéciaux (DTS), équivalente à 650 milliards de dollars (environ 456 milliards de DTS), qui profitera à tous ses pays membres, en vue d’accroître les liquidités dans un contexte de crise économique liée à la pandémie.

Le Maroc, étant membre du FMI avec une quote-part de 0,19%, se verra donc allouer 1,2 milliard de dollars, soit environ 10,5 milliards de dirhams, qui viendront renforcer son stock de devises.

Cette opération permettra de booster les réserves en devises détenues par le Maroc à un niveau confortable de 328,5 milliards de dirhams d’ici la fin de l’année 2021, selon les projections de la Banque centrale.




Soit l’équivalent de plus de 7 mois d’importations de biens et services. «Cette allocation de DTS, qui sera affectée au niveau des avoirs de la Banque centrale, permettront à la banque centrale de renforcer ses réserves, les arbitrer contre des devises, ou les utiliser pour financer ses dépenses», avait expliqué Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, lors de la dernière réunion trimestrielle du conseil de la Banque centrale, en juin dernier.

Ainsi, grâce à cette importante manne en devises, les autorités monétaires du Royaume seront mieux armées pour financer la relance de l’économie nationale, dans un contexte ou la crise pandémique se prolonge et où les besoins en liquidités sont toujours aussi pressants.




C’est précisément l’objectif recherché par le FMI qui, en procédant à une allocation générale de droits de tirages spéciaux (DTS) équivalente à 650 milliards de dollars, cherche à accroître les liquidités dans le monde.

«Il s’agit d’une décision historique: la plus importante allocation de DTS de l’histoire du FMI et une bouffée d’oxygène pour l’économie mondiale en cette période de crise sans précédent.

Cette allocation de DTS profitera à tous les pays membres, répondra au besoin mondial de réserves à long terme, stimulera la confiance et renforcera la résilience et la stabilité de l’économie mondiale», avait déclaré Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI. Le DTS est un avoir de réserve international.




Il a été créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. La valeur du DTS repose sur un panier de cinq monnaies: le dollar des Etats-Unis, l’euro, le renminbi chinois, le yen japonais et la livre sterling. Il faut noter que le DTS n’est pas une dette.

Les DTS alloués viennent en renforcement des avoirs officiels de réserves du pays, à travers l’augmentation correspondante de ses avoirs en DTS. En contrepartie, le montant des DTS alloués est inscrit au passif du bilan de la Banque centrale en tant qu’engagement à l’égard du FMI.

L’allocation de DTS par le FMI est plutôt rare, il n’y en a eu jusqu’à aujourd’hui que trois: en 1972 pour 9,3 milliards de dollars, en 1981 pour 12,1 milliards de dollars, et en 2009, pour 161 milliards de dollars.