Israël accompagne le Maroc dans ses projets de fabrication de vaccins

Israël accompagne le Maroc dans ses projets de fabrication de vaccins




Les relations entre le Royaume du Maroc et Israël se renforcent davantage. Le royaume a associé l’État hébreu à ses projets de fabrication de vaccins contre le coronavirus covid-19.




Sollicité, Israël accompagne le Maroc dans ses projets de fabrication de vaccins. Une sollicitation qui fait suite à la signature de conventions entre le royaume, le Chinois Sinopharm et le laboratoire suédois Recipharm, fabricant du vaccin Moderna.

Selon des sources bien informées, les Israéliens s’activent déjà pour la construction de gigantesques locaux dans l’enceinte du prestigieux Institut Pasteur à Casablanca, rapporte Maghreb Intelligence.

Ces locaux devront servir à centraliser tous les vaccins produits au Maroc avant leur distribution, que ce soit au Maroc ou à l’étranger.




Les vaccins qui seront produits par des institutions publiques ou privées (les investisseurs étrangers compris) seront soumis aux services de l’Institut Pasteur pour homologation, distribution et traçage.

« Ils ont une solide expérience en la matière et ce sera l’une des grandes illustrations de la coopération en chantier entre le Maroc et Israël », affirment les mêmes sources.

Avec l’accompagnement de ses partenaires internationaux et de l’entreprise marocaine Sothema, le Royaume du Maroc produira 5 millions de vaccins contre le Covid-19 par mois, avant de démultiplier progressivement la cadence.