Maroc-Algérie: la Libye appelle à réunir les chefs de la diplomatie des pays du Maghreb

Maroc-Algérie : La Libye appelle à une réunion des chefs de la diplomatie des pays du Maghreb




En sa qualité de président tournant du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe (UMA), la Libye a invité, mercredi, les chefs de la diplomatie des pays du Maghreb à se réunir au Caire, du 7 au 9 septembre. Une rencontre qui doit se tenir en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe, tenue à la même date.




Dans un communiqué publié hier, le ministère libyen des Affaires étrangères et de la coopération internationale a exprimé le «profond regret de la Libye» suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie.

Les autorités du gouvernement d’unité nationale ont ainsi appelé les deux pays frères à «faire preuve de retenue, à éviter l’escalade et à adhérer aux principes et objectifs communs pour lesquels l’Union du Maghreb arabe a été créée afin de répondre aux aspirations de ses peuples».

La diplomatie libyenne a expliqué que son appel s’inscrit dans le cadre de l’adhésion aux «liens historiques et civilisés et aux relations fraternelles entre les pays de l’Union du Maghreb arabe, qui été fondé en réponse aux aspirations de ses peuples à une coopération et une intégration plus poussées».

L’appel libyen à une réunion des chefs de la diplomatie des pays du Maghreb arabe intervient un jour après que l’Algérie a annoncé qu’elle rompt ses relations diplomatiques avec Rabat. Une annonce qui a suscité plusieurs réactions à l’échelle internationale.