Ceuta: un jeune marocain mort noyé après une tentative de franchir son brise-lames

Ceuta enterre un jeune marocain mort noyé après une tentative de franchir son brise-lames




Le cimetière de Sidi Embarek à Ceuta a accueilli, ce vendredi, la dépouille d’un jeune marocain dont le corps a été retrouvé, mercredi, sur la plage de la ville occupée.




Selon El Faro de Ceuta, Khalid, 28 ans, originaire de Tétouan, portait une combinaison de plongée. Il serait mort noyé après avoir tenté de contourner les brise-lames séparant Ceuta du Royaume du Maroc.

«Sa pièce d’identité a été retrouvée parmi ses affaires, ce qui a permis de l’identifier», précise-t-on.

Le jeune aurait participé, mercredi, avec cinquantaine de migrants marocains, à une nouvelle tentative de franchir le brise-lames frontalier de Tarajal vers deux heures du matin.

Seulement cinq ont réussi à atteindre la plage, tandis que les autres ont été repoussées par les agents de la Garde civile qui se sont déployés à la frontière.




«Il a été enterré dans la tombe numéro 4428, juste à côté de tant d’autres immigrants décédés ces dernières semaines, dont certains n’ont pas pu être identifiés.

C’est l’un des étés avec le plus grand nombre de décès liés à l’immigration», souligne le média espagnol.

À Sidi Embarek, des travailleurs du cimetière et de la Maison funéraire Al Qadar, ainsi que de l’association Alas Protectoras, qui est toujours présente pour assister aux enterrements de tous ceux qui ont perdu la vie lors de tentatives, ont effectué une prière avant d’enterrer le jeune homme.

« C’est à Dieu que nous appartenons et c’est à Lui que nous retournons… » إنا لله وإنا إليه راجعون