Nador: 36 voyageurs arrêtés pour avoir présenté de faux tests de dépistage du Covid-19

Nador: 36 voyageurs arrêtés pour avoir présenté de faux tests de dépistage du Covid-19




36 voyageurs de nationalité marocaine ont été arrêtés à Nador pour avoir présenté de fausses attestations de dépistage du Covid-19. C’est ce qu’annonce la DGSN dans un communiqué diffusé ce vendredi 27 août 2021.




La brigade de la police judiciaire à Nador vient d’interpeller 37 personnes qui ont présenté des faux certificats de test PCR de dépistage du Covid-19.

En tout, 36 voyageurs, de nationalité marocaine, ont été arrêtés au port et un seul voyageur à l’aéroport d’El Aroui alors qu’ils s’apprêtaient tous à retourner dans leurs pays de résidence, après un séjour au Royaume du Maroc.

Le dispositif de surveillance des frontières, installé dans les ports et aéroports du Royaume du Maroc a permis de révéler ces infractions menaçant la sécurité sanitaire du pays.

«Ces actes de falsification sont passibles de poursuites pénales, car ils sont de nature criminelle, menacent la santé et la vie des citoyens et compromettent la campagne nationale de vaccination, qui se déroule de manière satisfaisante».




C’est ce qui avait été déclaré à l’issue de la réunion de haut niveau, tenue mardi 24 août 2021, au ministère de l’Intérieur.

Dans un communiqué diffusé ce vendredi 27 août, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise que les voyageurs interpellés ont été interrogés et qu’une enquête a été ouverte pour mettre la main sur toutes les personnes impliquées dans cette affaire de faux tests de dépistage.

L’occasion aussi de démanteler un probable réseau de falsificateurs de ces tests. Ces arrestations coïncident avec la mise en garde du parquet.

Dans une circulaire datant de ce vendredi 27 août, le procureur du Roi auprès de la Cour de cassation et président du ministère public, Moulay El Hassan Daki, a appelé à la fermeté concernant la falsification de documents sanitaires liés au Covid-19.