Des manœuvres militaires maroco-françaises en haute mer

Des manœuvres militaires maroco-françaises en haute mer




Dans sa longue route sur l’Atlantique pour rejoindre Dakar dans le cadre de l’opération Corymbe, la marine française a effectué des séances d’entrainements avec son homologue marocaine. Objectifs : partager les expériences en matière de sécurité et de manœuvres militaires en haute mer.




Cet entraînement a eu lieu au cours d’une rencontre en haute mer au large de Casablanca entre l’équipage français du patrouilleur de haute-mer (PHM), qui a appareillé de la base navale de Toulon, lundi 9 août et la corvette marocaine Sultan Moulay Ismaïl, indiquent les sources du ministère des Armées françaises.

Conduits par le Commandant Ducuing, chef du patrouilleur de haute-mer, ces exercices ont consisté en des manœuvres de présentation au ravitaillement à la mer. Elles ont été suivies par un exercice d’évolutions tactiques.

Cette interaction participe au renforcement de l’interopérabilité et à une meilleure connaissance mutuelle entre les deux marines, souligne les mêmes sources.

Pour rappel, la France déploie depuis 1990, un à deux patrouilleurs de haute-mer pour l’opération CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.