Les Français résidant au Maroc bénéficieront du Pass Sanitaire français sous conditions

Les Français résidant au Maroc bénéficieront du Pass Sanitaire français sous conditions




Les Français résidant à l’étranger et qui ont reçu deux doses d’un vaccin non reconnu par l’UE, comme au Maroc, mais homologué par l’OMS, peuvent pousser un ouf de soulagement. Réunies en Conseil de défense mercredi, les autorités ont décidé qu’ils bénéficieront du Pass Sanitaire, après avoir reçu une troisième dose de vaccin ARNm (Pfizer ou Moderna).




Dans un tweet, le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Jean-Baptiste Lemoyne, a indiqué que cette décision est « une excellente nouvelle qui va permettre aux personnes concernées d’accompagner leurs enfants en France pour la rentrée universitaire et fluidifier l’arrivée sur le sol national ».

Le Conseil de défense a dû finalement se résoudre à trouver une solution aux nombreux français, notamment ceux vivant au Maroc, qui ne pouvaient pas obtenir le fameux passe sanitaire, synonyme de circulation libre dans toute l’Europe.

À noter que la France ne reconnait pas encore les vaccins Sinovac–Coronavac et Sinopharm utilisés au Royaume du Maroc.