Maroc: 25 ans de prison ferme pour l’enlèvement et le meurtre d’une petite fille

Maroc : 25 ans de prison ferme pour les tueurs de la petite Naïma




La cour d’appel de la ville d’Ouarzazate a condamné deux prévenus dans le cadre de l’affaire de l’enlèvement et du meurtre de la petite Naïma Arouhi (5 ans), dont le corps a été retrouvé sans vie, près de Jbel Kissane à l’est d’Agdz (province de Zagora).




Les prévenus, poursuivis pour enlèvement d’un mineur de moins de douze ans ayant entraîné sa mort, escroquerie et corruption, ont été reconnus coupables et condamnés à 25 ans de prison.

Selon des sources médiatiques, il s’agit d’un quinquagénaire connu pour pratiquer de la sorcellerie ainsi qu’un Fkih âgé de 61 ans et s’activant dans l’«extraction des trésors».

En septembre 2020, un berger avait découvert la dépouille de la jeune enfant, en décomposition, sur une montagne près de sa région.

Elle a été d’abord identifiée à travers ses vêtements puis un test ADN.

Naïma, qui souffrait d’un handicap physique et mental, était portée disparue le lundi 17 août 2020.

Sa famille avait alerté après sa disparition, en informant qu’elle était accompagnée de sa sœur à Douar Taferkalt, avant sa disparition.