Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour ses besoins en blé

Le Royaume du Maroc a du mal à trouver du blé à l’international




Le Royaume du Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

L’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) n’a reçu aucune offre à son appel d’offres qui a été ouvert le 6 août pour importer environ 363 000 tonnes de blé dur d’origine américaine dans le cadre de quotas d’importation à tarif réduit.

C’est ce qu ont fait savoir des commerçants européens, ajoutant que l’appel d’offres a été clôturé mardi dernier. Cet appel d’offres précise que des expéditions devraient arriver dans les ports marocains avant le 31 décembre, ont-ils encore fait savoir.