La CGEM plaide pour une offre unifiée et accessible pour les tests PCR

La Confédération générale des entreprises du Maroc plaide pour une offre unifiée et accessible pour les tests PCR




Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj, plaide pour une offre unifiée et accessible pour les tests PCR. Objectif: inciter les entreprises à organiser un dépistage massif de leurs salariés.





Constatant la recrudescence du nombre des contaminations ces dernières semaines au Maroc, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) estime qu’il est nécessaire de maintenir un niveau élevé de vigilance, notamment via des dépistages massifs en entreprise.

Or, regrette le patronat dans son courrier, l’offre actuelle de tests PCR est hétérogène en termes de prix et reste peu abordable.

«Nous vous prions, M. le Ministre, de bien vouloir intervenir auprès des laboratoires afin de revoir à la baisse et d’unifier le coût des tests PCR», écrit Chakib Alj, s’adressant au ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb dans un courrier.

Et Chakib Alj d’ajouter: «cette initiative permettra de promouvoir le dépistage des salariés et de leurs familles et ainsi, d’assurer la continuité d’activité dans des conditions saines».

La tarification des tests PCR étant libre, les laboratoires privés proposent des tarifs qui varient entre 500 et 800 dirhams.

Depuis quelques semaines, des voix s’élèvent pour inciter le gouvernement à intervenir auprès des laboratoires privés en vue d’aboutir à une tarification juste, qui tient compte à la fois du coût réel de l’opération de dépistage mais aussi du pouvoir d’achat des citoyens.