La France refuse d’octroyer des visas à des transporteurs internationaux marocains

La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains




L’ambassade de France au Royaume du Maroc “refuse” d’octroyer des visas à des transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le secteur a été touché de plein fouet par la crise sanitaire liée au coronavirus covid-19.




Lors d’une conférence de presse, l’Association marocaine du transport routier international des véhicules utilitaires (AMRTIVU) a fait part des difficultés des transporteurs à obtenir des visas pour la France.

« Un grand nombre d’entreprises travaillent normalement et se déplacent entre les deux pays mais quelques-unes sont à l’arrêt.

Le consulat refuse de leur accorder des visas pour des raisons inconnues. Et nous voulons ouvrir un dialogue à ce sujet », a déclaré au site Al Oâmk, Hafid Harouri, président de l’Association marocaine du transport routier international des véhicules utilitaires.

Les professionnels du transport routier international se demandent si la pandémie de Covid-19 serait à l’origine de ce refus.

L’association a fait savoir que ce sont environ 1300 entreprises qui travaillent dans le secteur du transport routier international dont 80% actives en France où réside une grande partie des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

« Ce problème de visas aggrave les difficultés de ces entreprises dont beaucoup croulent sous les crédits notamment à cause de la pandémie de Covid-19 », déplore l’Association marocaine du transport routier international des véhicules utilitaires.