Un Marocain meurt en tentant de rejoindre Sebta à la nage

Un Marocain meurt en tentant de rejoindre Sebta à la nage




Encore un jeune marocain qui meurt en tentant de rallier à la nage l’enclave occupée de Sebta (Ceuta). Le drame s’est produit jeudi, selon l’AFP qui cite la Garde civile espagnole.




Le corps de la victime dont l’âge n’a pas pu être déterminé mais « qui semble adulte », a été retrouvé aux environs de 21H15 près de la plage de Tarajal, en compagnie d’un autre migrant marocain qui a eu la chance d’être sauvé, selon un porte-parole de la Garde civile.

Ils sont nombreux ces jeunes migrants qui bravent le danger pour se retrouver de l’autre côté de l’enclave occupée.

Certains y parviennent mais d’autres connaissent une fin tragique comme cet homme dont l’identité n’a pas été déterminée. Une autopsie est en cours pour déterminer son âge, selon la Garde civile.

En mai dernier, la ville occupée de Sebta avait enregistré en 48 heures l’arrivée de milliers de jeunes.

Une situation qui avait envenimé la crise diplomatique entre l’Espagne et le Royaume du Maroc. Environ 2 500 « migrants » sont toujours sur place, selon le président de Sebta, Juan Rivas.