Un prêt de la Banque mondiale pour le secteur public marocain

Un nouveau prêt de la Banque mondiale pour le secteur public marocain




Le conseil de l’administration de la Banque mondiale a accordé mardi 7 septembre 2021, un nouveau prêt au Royaume du Maroc. Ce financement servira à développer le secteur public.




Il s’agit d’un prêt de 300 millions de dollars au profit du ministère des Finances, pour le financement d’« un nouveau programme de réforme du secteur public marocain ».

Cette somme permettra également d’accélérer la réforme administrative, de renforcer la performance et la transparence des opérations gouvernementales de base, comme indiqué en juillet 2020.

La réalisation de cet objectif dépendra des résultats des programmes déjà mis en place, comme le Plan national de réforme administrative (PNRA, 2018-2021), le Plan national de dématérialisation des marchés publics, le Plan d’action stratégique 2017-2021 de la Direction générale des impôts et la Note d’orientation générale pour le développement du digital 2025.

L’intérêt de ces stratégies sectorielles dont certaines arrivent déjà à terme et que le gouvernement envisage de renouveler, c’est de faciliter la mise en place de la réforme du secteur public.

Il faut noter qu’au nombre des activités primordiales du programme, figure l’accélération de la réforme administrative.