Relaxe d’Éric Zemmour: le procureur général va se pourvoir en cassation

France : Le procureur général va se pourvoir en cassation suite à la relaxe d’Éric Zemmour




Après que le polémiste islamophobe Éric Zemmour ait été relaxé par la cour d’appel pour des propos anti-islam et anti-immigration, tenus lors d’un rassemblement politique en 2019, le parquet général a annoncé se pourvoir en cassation, informe Le Monde.




Le parquet général, non satisfait de la décision du tribunal de seconde instance, a en effet déclaré se pourvoir en cassation alors qu’Éric Zemmour avait été condamné en première instance à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine avant d’être relaxé.

La cour d’appel, dans ses motivations, avait jugé qu’«aucun des propos poursuivis ne visent l’ensemble des Africains, des immigrés ou des musulmans, mais uniquement des fractions de ces groupes» et que dès lors, «il n’est nullement justifié de propos visant un groupe de personnes dans son ensemble, d’où il suit que les infractions poursuivies ne sont pas constituées».

Si l’avocat de l’accusé, maître Olivier Pardo; avait qualifié la décision d’«immense victoire», l’ensemble des associations antiracistes parties civiles avaient annoncé, elles aussi, leur décision de se pourvoir en cassation, «sidérées» du verdict de la cour d’appel.